Le Pays de Coutances est le berceau des fils de Tancrède de Hauteville, chevaliers qui fondèrent au 11e siècle le royaume de Sicile. Cette page d’histoire est une des nombreuses qui se sont écrites ici, en Pays de Coutances.

weekend normandie

 

Un patrimoine riche de son histoire
 

Le territoire a un passé dense et le patrimoine qui en témoigne est abondant : de la cathédrale gothique de Coutances, une des plus belles de France, aux fours à chaux de Regnéville-sur-Mer, en passant par les fermes manoirs, le château de Gratot et celui de Pirou, les abbayes de Blanchelande, Hambye et Lessay, les églises et chapelles, les jardins et parcs… le pays de Coutances compte de nombreux trésors ! Pays de bocage mais aussi littoral, le Coutançais est une destination de vacances prisée grâce à ses stations balnéaires, comme Agon-Coutainville ou Hauteville- sur-mer, toutes deux labellisées « Famille Plus » et à ses longues plages de sable.
 

 

Culture et festivals

Culturel, le Pays de Coutances est également festif. Musiques actuelles, Jazz, blues, toutes les musiques s’invitent ici avec des festivals tels que Jazz sous les pommiers, à Coutances,Quai des Blues à Regnéville-sur-Mer, Chauffer dans la Noirceur à Montmartin ! A noter également dans les grands événements remarquables la foire millénaire de la ste Croix à Lessay.
 

vacances normandie

Des idées de balades, visites et des curiosités...

La pêcherie « La Maillard »

Il ne reste plus que deux installations de ce type en Europe et elles sont dans la Manche : "La Petite" à la pointe d'Agon et "La Maillard" à Hauteville-sur-Mer. Cette pêcherie en bois, posée à un peu plus d’un kilomètre du rivage, se révèle à marée basse. Dressée sur le sable, c’est un piège pour attraper le poisson. Ses pallets (des pieux) sont plantés dans le sable tous les 60 centimètres environ. Ils font de 50 cm à 1,50 m de haut et des pannes (branches) sont tressées dessus  formant deux haies en V, la pointe dirigée vers le large. Quand la mer descend, le poisson qui est entre ces haies s’y trouve piégé.

 


 

 

vacances normandieLe port de Regnéville-sur-mer

Ce paisible port d’échouage, posé près des vestiges de son château du 12e siècle, a été par le passé un port de pêche et de commerce incontournable en Normandie. Une histoire racontée dans son musée maritime, du côté des fours à chaux du Rey. Eux aussi témoignent d’une époque prospère mais courte pour Regnéville : trente années pendant lesquelles on y a transformé du calcaire en chaux destinée à la construction et à l’amendement des terres agricoles.

Les Monts

> Mont de Doville : Le Mont est connu pour ses légendes. Vous découvrirez une église d’origine romane, un corps de garde du 17ème siècle, les restes d’un moulin à vent, et pourrez admirer un très beau panorama.
> Mont Castre : Cette ancienne carrière de pierre est aujourd’hui remplie d’eau. Sur place, un parcours de découverte vous attend : ancien château, allée néolithique, ancienne église, vie de la carrière, ancien camp romain (bataille de Viridovix).

weekend normandieL'attelage des grandes marées

A Gouville-sur-Mer, vous pouvez monter à bord d’une carriole tirée par des cobs normands et percherons le temps d’une balade sur l’estran et jusqu’au milieu des bouchots et des tables ostréicoles. Vous y ferez une halte pour déguster des huîtres accompagnées d’un verre de vin blanc !
 

Le château de Pirou et sa légende des oies

Construit au 12e siècle, le château fort de Pirou abrite une boulangerie, un pressoir, une chapelle… Il y a aussi la salle des plaids, le vieux logis et le chemin de ronde, avec ses magnifiques toitures en schiste. Ce lieu intimidant, derrière ses douves, ses hauts remparts et ses portes fortifiées, est aussi la scène d’une étrange histoire, la légende des oies de Pirou : les occupants du château se seraient métamorphosés en oies pour fuir des assaillants scandinaves. La Normandie et en particulier la Manche ont inspiré de nombreuses légendes !
 

L’abbatiale de Lessay

L’abbatiale Sainte-Trinité fût fondée au 11e siècle sur un terrain marécageux de la rive sud de l'Ay, au fond du havre. Barbey d'Aurevilly la visitera en 1864, après la parution de son roman " L'Ensorcelée " (1852) dans lequel il évoque l’immense et sauvage lande qui entourait l’abbaye. Totalement détruite en 1944, elle est reconstruite à l’identique grâce aux archives conservées à Paris.

Nos idées week-end dans la Manche

Weekend en bord de mer à 159 euros

Envie de prendre l'air, d'aller voir la mer ? Préparez dès maintenant votre prochain weekend sur le littoral côtier de Normandie.

En savoir plus

Surprenez-vous lors d'un week-end insolite en Normandie

Envie de dépaysement, d'originalité ? Organisez dès maintenant votre prochain weekend insolite en Normandie.

En savoir plus

Week-end D-Day

Envie d’un week-end au cœur de l’histoire ? Préparez votre prochain séjour en Normandie !

En savoir plus