Omaha, Gold, Juno et Sword sont avec Utah Beach les 5 plages du Débarquement. Alors que les troupes américaines débarquent à Utah et Omaha Beach, les Britanniques se concentrent sur Sword et Gold Beach et les Canadiens posent le pied sur le sol normand à Juno Beach.

Utah-Beach, plage du Débarquement

Utah Beach s'étendait de Sainte-Marie-du-Mont jusqu’à Quinéville sur environ 5 km de long, avec une zone d'assaut principal à hauteur de Varreville. C’est le premier secteur des deux zones américaines de débarquement. Cette plage a été voulue par le général anglais Bernard Montgomery qui souhaitait que soit établie une tête de pont directement dans le Cotentin, afin que la capture de Cherbourg et de son port en eau profonde soit plus rapide. Les Allemands jugeant un débarquement sur cette côte manchoise peu propice, les fortifications étaient moins présentes et la résistance ennemie plus faible que sur d’autres plages. De ce fait les pertes humaines alliées ont été moins importantes qu’à Omaha la sanglante et les objectifs atteints.

Le débarquement d’Utah, le 6 juin 1944, a été précédé d'une opération aéroportée de nuit. Couteuse en vies humaines, cette opération a été menée afin de contrôler les quelques routes au travers des marais, permettant aux Alliés de quitter les plages. A l’aube, le 6 juin 44, les Allemands, incrédules, découvrent devant leurs yeux une véritable Armada. La mer semblait de bateaux. L’opération Overlord débutait avec l’opération Neptune.

 

Débarquement Normandie

A voir : Le musée du Débarquement à d’Utah Beach

Les autres Plages du Débarquement en bref
 

Avec Utah, Omaha est la seconde plage en secteur américain. Le débarquement à Omaha a été le plus délicat et mortifère. Il a valu à cette plage du Calvados le surnom de « Omaha la sanglante ».
Si le débarquement des troupes britanniques à Gold Beach, se passe sans trop d’encombres, l’armée allemande inflige de lourdes pertes aux alliés au village Hamel, épargné par les bombardements préalables. Sword Beach quant à elle voit débarquer parmi les troupes britanniques les 177 fusiliers-marins français du lieutenant de vaisseau Philippe Kieffer.
A Juno Beach le débarquement des troupes canadiennes est rendu difficile. En raison du roulis de la marée haute de  nombreuses embarcations sautent sur les mines qui surmontent les pieux plantés dans le sable.

Les plages du Débarquement bientôt à l'Unesco ?

La Région Basse-Normandie lance un appel au public pour soutenir, sur Internet, ses efforts en vue d'une inscription des plages du Débarquement au patrimoine de l'humanité de l'Unesco, à l’orée du 70e anniversaire du D-Day du 6 juin 1944.

Pour soutenir cette candidature, inscrivez-vous sur le site : www.liberte-normandie.com.

 

Nos idées week-end D-Day

Les activités insolites autour du DDay

Envie de découvrir les sites et musées du Débarquement et de la Bataille de Normandie autrement ?

En savoir plus

Les sites du Débarquement en famille

Envie de visiter les plages du Débarquement en famille ?

En savoir plus

Week-end D-Day

Envie d’un week-end au cœur de l’histoire ? Préparez votre prochain séjour en Normandie !

En savoir plus