Envie de visiter les plages du Débarquement en famille ?

Le temps d'un week-end ou pendant les vacances en Normandie, venez découvrir en famille les sites de la Seconde Guerre Mondiale. Plage du Débarquement d'Utah Beach, musée du Débarquement, Sainte-Mère-Eglise... parcourez en famille les sites historiques de la Manche. L’occasion de transmettre aux enfants l’histoire de la Bataille de Normandie et plus précisément les évènements du 6 juin 1944.

Pour votre prochain séjour en famille en Normandie, voici quelques idées de sites et musées à découvrir...

 


Gros avions, mégas tanks et super jeeps…

Pour les plus jeunes, la découverte des collections de matériels et de véhicules militaires peut être un premier pas vers la transmission et la compréhension des évènements historiques de 1944. Quelques idées de visites où la vue et le toucher sont très sollicités :

A Utah-Beach

Au Musée du Débarquement d’Utah Beach, l’exceptionnel avion bombardier B26, dont il ne reste que 3 exemplaires, se dresse dans le nouveau hangar du musée. Avec ses 19 mètres d’envergure, il ne manquera pas d’éblouir les enfants.

 

A Sainte-Mère-Eglise

Airborne Museum, à Sainte-Mère-Église abrite un planeur Waco original. Une grande scène de débarquement est présentée autour d’un avion qu'il est possible d'observer vu du dessus grâce à une passerelle.

 

Près de Carentan

Le Normandy Victory Museum, situé près de Carentan, expose une quinzaine de véhicules d'époque, une centaine de mannequins en uniforme et plus de 10 000 objets authentiques. Des simulateurs et des baptêmes à bord de blindés permettent une visite ludique.

 

Le Musée à Ciel ouvert pour enfants

Ce circuit visioguidé en 11 étapes autour de Sainte-Mère-Église dispose désormais d’un carnet de route dédié aux enfants de 8 à 12 ans. À travers jeux et questions, ils seront incollables sur l'histoire du territoire !

debarquement normandie

 

Voler tel un oiseau avec l'Aéroplume

Dans le Hangar à dirigeables d’Ecausseville, les enfants à partir de 7 ans peuvent s’essayer à un vol en Aéroplume, allongés sous un ballon d’hélium avec des ailes battantes, pendant que papa visite le site et découvre son histoire pendant les 2 grandes guerres mondiales du 20ème siècle. Une expérience que les plus jeunes ne sont pas prêts d’oublier !

debarquement normandie

Débarquement normandieUn souvenir à rapporter...

Avec l’argent de poche, les enfants pourront rapporter de leur séjour DDay en Normandie, le fameux criquet du Débarquement. Ce jouet en laiton permettait aux parachutistes de communiquer entre eux afin de se rassembler après les largages.

Objectif : le port en eau profonde de Cherbourg. Afin de permettre aux hommes débarqués le 6 juin 44 en Normandie de progresser à travers la Normandie dès les premiers jours suivant le Débarquement, les Alliés ont besoin de matériels, vivres, véhicules…

Pour cela 2 ports artificiels, Mulberry A et Mulberry B, sont assemblés en secteur américain, à Vierville-Saint-Laurent et en secteur britannique à Arromanches.Toutefois pour accélérer l’acheminement des renforts et le déchargement de matériels militaires lourds il parait vital de contrôler un port en eau profonde. C’est ainsi que l’objectif premier des troupes américaines sur la plage d’Utah Beach et autour de Sainte-Mère-Eglise est de prendre le port de Cherbourg.

debarquement normandie

debarquement normandie

Ce sera chose faite fin juin mais les Allemands ayant pratiqué le sabotage systématique du port, les Américains le trouvent totalement anéanti. La reconstruction du port manchois commence dès la libération de Cherbourg et 1 mois après, le 17 juillet, les premières locomotives et autres matériels lourds débarquent sur le quai provisoire. En quelques mois, Cherbourg redevient le plus grand port mondial jamais exploité pour des besoins militaires.

Le circuit « Objectif un port »

 

Ce circuit suit le parcours du Général Collins et du 7e Corps d’Armée en direction de Cherbourg.
Ainsi, de Carentan à Cherbourg, ce parcours fait revivre le parachutage des 82e et 101e divisions aéroportées américaines larguées autour de Sainte-Mère-Eglise et le débarquement sur la plage d’Utah-Beach à Sainte-Marie-du-Mont.

 

 

 

 

debarquement normandieSur le parcours vous découvrirez :

Saint-Mère-Eglise

Le Airborne Museum : relate les parachutages des 82ème et 101ème divisions aéroportées américaines.
La Borne 0 de la Voie de la Liberté qui mène jusqu’à Bastogne en Belgique suivant l’itinéraire emprunté par les Alliés pour libérer l’Europe.
L’église avec le mannequin du parachutiste John Steel accroché au clocher et 2 vitraux représentant les parachutages à Sainte-Mère-Eglise.
La Statue du GI’s Iron Mike au lieu-dit « La Fière »
 

Utah Beach – Sainte-Marie-du-Mont

Le Musée du débarquement d’Utah Beach
La Borne 00 de la Voie de la Liberté
Le village : autour de la place et de l’église, 12 plaques retracent les événements de la Libération, aux premières heures du D Day.    


Saint-Martin-de-Varreville

Monument du Général Leclerc, en hommage à la 2ème Division Blindée débarquée ici le 1er août.

Débarquement Normandie > Crisbecq et Azeville

La Batterie d’Azeville et celle de Crisbecq sont des pièces maîtresses du « Mur de l’Atlantique ».

> Quinéville

Le musée de la Liberté retrouvée présente la vie des Français sous l’Occupation.

> Cherbourg-Octeville

Batterie du Roule : Visitez de manière insolite les souterrains creusés pendant la Seconde Guerre mondiale à Cherbourg. Situés à la montagne du Roule et équipés de canons ils avaient pour objectifs de protéger la plus grenade rade artificielle.
Le musée de la Libération installé dans le Fort du Roule présente l’importance du port de Cherbourg lors de la Seconde Guerre mondiale. Ne manquez pas, en sortant, le magnifique panorama sur la rade de Cherbourg, la plus grande rade artificielle de France.