La baie des Veys, dans le Cotentin, est un estuaire où se rejoignent les quatre des principaux cours d’eau du Parc : l’Aure, la Vire, la Taute et la Douve.

 

Au 19e siècle des canaux ont été réalisés pour recueillir l’écoulement désordonné des rivières. Bassin de culture des huîtres d'Isigny et d'Utah Beach (10 000 tonnes par an pour 30 000 tonnes d'huîtres normandes) la baie des Veys est également un lieu prisé pour la pêche à pied ou la chasse au gibier d’eau sur le rivage et au gabion*.

La baie des Veys et les polders qui l’entourent constituent une zone humide de première importance pour les oiseaux en leur fournissant calme et nourriture abondante. Des milliers de limicoles et de canards passent ainsi l’hiver dans la baie aux côtés d’une dizaine de phoques veaux-marins. La partie terrestre de la réserve naturelle de Beauguillot recèle nombre d’espèces végétales rares ou protégées : l'epipactis des marais, orchis à fleurs lâches ou encore ophioglosse vulgaire, parfois nommée langue de serpent !

* La gabion est un abri construit sur le domaine maritime ou dans les marais côtiers par des chasseurs pour la chasse de nuit du gibier d'eau

vacances normandie