Traversée de la baie du Mont Saint-Michel

Faire l'expérience de traverser la baie. S'enfoncer dans les sables mouvants. Marcher autour du Mont. Admirer l'horizon vers l'infini. Approcher les oiseaux venus de Sibérie, du Groenland...

Remonter son pantalon, traverser les fleuves. S'approcher petit à petit de la merveille, la contourner. Ecouter le guide raconter l'histoire des pêcheurs, des chasseurs, des migrations d'oiseaux, de la faune et de la flore si particulière à la baie du Mont Saint-Michel. Voici ce qui vous attend lors d'une traversée de la baie.

 

traversée de la baie mont saint michel

 

La tangue à perte de vue, illuminée par le soleil. Les fleuves qui s'entrecroisent, la Sée, la Sélune, le Couesnon... L'approche des remparts, puis la petite chapelle, la vue sur l'archange... La traversée de la baie est réellement une expérience magique. La traversée de ce site touristique est magnifique quelle que soit la saison. La baie du Mont Saint-Michel se traverse aussi bien en été qu'en hiver. 

Soumise aux éléments naturels, la baie et les alentours du Mont Saint-Michel sont en travaux pour rétablir son caractère maritime. Ces sites sont alors en perpétuel mouvements et peuvent ainsi modifier les horaires et lieux de départ et d'arrivée. Les courants peuvent être importants, les sables plus ou moins mouvants... Aussi, comme le dit le proverbe, l'eau remonte à la vitesse d'un cheval au galop. Au vu de tous ces éléments, pour ne pas prendre de risques inutiles, mieux vaut ne pas s'aventurer seul et se faire accompagner d'un guide agréé pour chaque traversée.

 

 

traversée de la baie mont saint michelFAIRE LA TRAVERSEE DE LA BAIE EN HIVER

La saison d'hiver rend l'expérience encore plus exceptionnelle. La traversée ne se fait pas pieds nus mais en chaussons néoprènes. Il n'y a pas de franchissement de gros cours d'eau,  et sentir l'eau froide saisir les mollets est plutôt agréable ! Par temps froid, les marcheurs se font plus rares et laissent ainsi la baie déserte. 

Il est possible de faire des sorties à la rencontre de la marée montante en toute sécurité et des sorties à Tombelaine dont le sommet est accessible du 01/08 au 15/03. La vue 360° sur la baie est exceptionnelle.

Les + en hiver

> Le matin une lumière de l'est pour éclairer le Mont
> Dès 16h, une lumière sur la baie avec les couleurs du crépuscule
> Le bleu est plus pur
> La baie est plus calme
> Il y a plus d'oiseaux à observer

 

 

FAIRE LA TRAVERSEE DE LA BAIE EN ETE

En été, faire la traversée propose d'autres avantages : marcher pieds nus dans le sable, s'octroyer une baignade quand il fait chaud... Le parcours est plus "aquatique".

L'été, les températures sont plus douces et laissent la place à de nombreuses possibilités comme des traversées ou sorties à l'aube, au crépuscule, au clair de lune...

L'occasion de vivre une expérience vraiment insolite !

Les + en été

> La baie est plus riche en poissons et en mammifères marins.
> Faire la traversée de nuit

> Tester des parcours "aventure"
> Les conditions météo sont plus clémentes

 

 

 

 

 

 

PLUSIEURS POINTS DE DEPARTS DE LA TRAVERSEE

> Bas Courtils

> Vains  - Saint-Léonard

> Le Bec d'Andaine

> Le Grouin du Sud

 

Pour faire la traversée de la baie il faut :

> Etre curieux

> Aimer marcher

> Aimer l'eau

> Aimer la nature

 

 

 

 

 

LA TRAVERSEE DE LA BAIE, CHEMIN DE PELERINAGE...

traversée de la baie

Depuis 13 siècles, le Mont Saint-Michel est devenu un lieu de pèlerinage majeur de la chrétienté. Les pèlerins y affluent de partout et achèvent leur pèlerinage par la traversée des grèves... Après avoir affronté les sables mouvants et s'être purifié avec une eau dite baptismale, le pèlerin peut enfin approcher les remparts et grimper vers le Mont. Le chemin de pèlerinage se termine avec la visite de l'abbaye du Mont Saint-Michel, inscrite au Monuments historiques depuis1874,  un lieu propice à la méditation.

 

 

Découvrez aussi...

Les chemins du Mont Saint-Michel

Durant des siècles, des pèlerins d’origines diverses ont afflué par milliers au Mont-Saint-Michel, tissant ainsi un réseau dense d’itinéraires appelés les Chemins montais.

En savoir plus